Rapport budgétaire 2021 : François Cornut-Gentille réaffirme l’utilité des débats budgétaires et du contrôle parlementaire

Rapporteur spécial des crédits de la Défense, François Cornut-Gentille propose un épais rapport de 370 pages abordant une multitude de sujets en lien avec les armées mais parfois allant au-delà.

L’avant-propos du rapport réaffirme l’utilité des débats budgétaires et du contrôle parlementaire. “Le temps budgétaire parlementaire est moins un temps législatif qu’un temps de contrôle et d’évaluation” écrit-il. Et d’ajouter : ” les questionnements parlementaires participent à un travail d’explication et d’acceptation de l’impôt et de la dépense publique à destination des Français dont l’actuel rapporteur général souligne à juste titre l’importance. Ce travail est double : les députés et sénateurs sont d’abord les porte-parole de leurs électeurs ; ils se font le relais de leurs préoccupations, nombreuses, hétérogènes, contradictoires. Ils agissent pleinement dans le cadre de leur mandat de représentants de la Nation dont ils sont les seuls à pouvoir se prévaloir. Certes les préoccupations exprimées ne s’insèrent que très rarement dans les schémas administratifs et budgétaires de l’État mais elles n’en constituent pas moins le cœur de l’action publique“.

La suite est accessible par ce lien : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_fin/l15b3399-tiii-a13_rapport-fond#_Toc256000000